Master

 

Le Master « Systèmes juridiques et Droits de l’Homme»
 

Le Master « Systèmes juridiques et Droits de l’Homme » offre une formation unique en France, qui prend acte des profondes transformations contemporaines du droit. Celui-ci ne peut plus être envisagé sous la seule perspective nationale – encore moins sous une seule perspective disciplinaire. Il requiert d’adopter un point de vue qui transcende à la fois les systèmes juridiques et les différentes branches du droit : c’est ce qui caractérise aussi bien la question des droits de l’Homme et l’approche théorique du droit que la perspective de l’histoire juridique.

Les trois parcours correspondants (« Droits de l’Homme », « Théorie et Analyse du Droit » et « Histoire et Anthropologie du Droit ») sont ainsi ouverts à tous ceux qui sont désireux de saisir le phénomène juridique dans toutes ses dimensions (technique, théorique ou historique) et d’appréhender ainsi le droit par-delà ses frontières, qu’elles soient nationales ou disciplinaires : le Master « Systèmes juridiques et droits de l’Homme » accorde ainsi une large place au droit comparé, investit le droit public comme le droit privé et sollicite le droit interne aussi bien que le droit international.
  • Le parcours « Droits de l’Homme » vise à approfondir les connaissances et les réflexions pratiques et théoriques dans le domaine des droits de l'Homme. Celui-ci est devenu de plus en plus complexe et évolutif en raison des transformations économiques, sociales et technologiques (impact des nouvelles technologies, variations des politiques publiques, évolution des relations internationales, augmentation du contentieux notamment en matière de droit des étrangers). Les droits de l’Homme constituent également un thème transversal à de nombreuses branches du droit.Dans cette perspective, les enseignements font une part équivalente au droit interne et au droit international, au droit public et au droit privé. Ils offrent un tronc commun de connaissances et d’analyses aussi bien dans une perspective pratique (parcours professionnel) que théorique (parcours recherche).Ce Master peut s’effectuer pendant un semestre à l’étranger, notamment à l’Université d’Ottawa ainsi qu’à l’Université de Medellin en Colombie (pour ces parcours, il est impératif de contacter la Directrice de la formation dès le mois de mars).

  • Le parcours « Théorie et Analyse du Droit » associe juristes (aussi bien publicistes que privatistes), sociologues et historiens. Il vise à fournir aux étudiants des outils d’analyse et de compréhension du droit et des systèmes normatifs en privilégiant une approche centrée notamment sur les pratiques de la norme juridique et le fonctionnement du langage juridique.Cette formation entend également renforcer les aptitudes des étudiants à mobiliser les ressources de disciplines trop rarement conjuguées dans nos enseignements, et qui peuvent être parfaitement complémentaires si on les met toutes trois au service d’une analyse des objets du droit et du raisonnement juridique.Ce programme s’adresse particulièrement aux étudiants juristes désireux d’approfondir leurs études par une approche théorique et philosophique de leurs méthodes et de leurs objets, et à tous ceux qui souhaitent entreprendre une thèse de doctorat dans l’une des disciplines du droit avec toutes les bases théoriques et méthodologiques que peuvent leur fournir au surplus la philosophie et l’histoire.

  • Le parcours Histoire et Anthropologie du Droit fournit au jeune juriste titulaire d'un diplôme de droit positif une formation qui le prépare aux confrontations culturelles que suppose la mondialisation. Trois axes principaux sont envisagés : la mise en place d'un droit communautaire européen à partir de droits nationaux de traditions divergentes (au premier chef le droit romain et la common law) ; l'interrogation sur les droits et les religions de plusieurs pays orientaux ; le rôle majeur pris par la Chine dans les rapports internationaux. Sont comparés les substrats historiques, anthropologiques et religieux de plusieurs droits européens et orientaux pour mieux comprendre l'esprit et les logiques des uns et des autres. La formation est conçue comme un support nécessaire au juriste praticien qui souhaite travailler dans le domaine international. Cette formation se destine principalement aux juristes mais accueille aussi les titulaires de formations en histoire, anthropologie ou philosophie.

Plus d'informations sur le site des catalogues de formation de l'Université Paris Nanterre 

Mis à jour le 08 mars 2021